carte

Le circuit de la carte est très simple à graver. Je conseil néanmoins de bien placer un support 40 broches afin de pouvoir aisément reprogrammer la puce si nécessaire.

L'étape qui se complique un peu plus est la programmation de la puce. Pour ceux qui ont l'habitude d'utiliser IC-Prog, sachez que je ne suis jamais arrivé à programmer un 18f4550 avec. Pour celà, je conseil le programme WinPic800 que vous pourrez trouver dans la rubrique téléchargement.

Lire la suite : Premier essais de réalisation d'une carte d'interface sur Port USB (Part 2)

Pouvoir contrôler des processus extérieurs via une carte USB était un projet qui me bottait, je me suis donc lancé dans une première carte permettant de contrôler 16 entrées/sorties, et 4 entrées analogiques. Je préfère préciser tout de suite, qu'il s'agit d'un premier développement en USB, et que le terme USB ne signifie pas que la carte est ultra rapide.

Le port USB étant un port particulier, il ne peut pas être utilisé comme le port parallèle, il est nécessaire d'avoir une puce qui puisse traiter la communication, recevoir les packets et en renvoyer. La première étape était donc de trouver une puce… Ma recherche s'est directement orientée vers Microchip® car je possède un programmateur. La puce retenue est un 18f4550 très simple à mettre en œuvre. En effet 4 capacités, 1 quartz, 3 résistances suffisent pour la faire fonctionner.

Lire la suite : Premier essais de réalisation d'une carte d'interface sur Port USB