Avant de construire une fraise numérique, comprenons bien le principe de fonctionnement.
Une fraise numérique se compose d'un rotor (spindle en anglais) (Dremel, Proxxon, Kress,...) monté sur différents axes lui offrant des degrés de liberté quant à son déplacement.

On connait les trois degrés de liberté traditionnels à savoir : l'axe X, l'axe Y et l'axe Z. X étant le déplacement desur la longueur (avant arrière), Y le déplacement sur la largeur (gauche droite) et Z le déplacement sur la profondeur (bas haut). Avec trois axes, l'outil placé sur le rotor est capable de se déplacer au-dessus du plan de travail et de descendre dans celui-ci. La fraise numérique à 3 axes permet d'usiner de la matière depuis une vue du dessus, on peut ainsi percer, fraiser,... Il est néanmoins impossible de réaliser directement une forme de type sphérique avec uniquement trois axes car certains plans sont cachés en vue du dessus et inaccessible.

Lire la suite : Construire sa fraise numérique: Préambule