Il n’est pas toujours aisé de trouver la source du problème dans le code d’un microcontrôleur. On peut certes utiliser des programmateurs avec fonction de débuggeur comme l’ICD 3 ou le PicKit 3, ou encore des solutions payante comme proteus, mais on oublie souvent qu’il existe un simulateur/debuggeur dans MPLab et que ce dernier, qui est 100% gratuit, permet de tester beaucoup de fonctionnalités du code.

 

Au sein de cet article, nous allons voir comment utiliser les fonctions de base de MPLAB SIM pour débugger.
Lire la suite : Utilisation du simulateur d’MPLAB et des fonctions de debugging

L’objectif de cet article est de vous familiariser avec ces petites puces qui apparaissent souvent comme horriblement compliquées quand on débute mais qui n’ont rien de sorcier.

Les microcontrôleurs sont de petites puces électroniques dotées d’un processeur, de mémoires rom et ram et de différents périphériques. L’utilisateur peut, au travers d’un programmateur, inscrire dans la mémoire un programme. Ce programme qui restera enregistré dans la mémoire rom même quand la puce n’est plus alimentée, s’exécutera dès que la tension d’alimentation sur la puce sera suffisante. Ainsi, l’utilisateur peut réduire à une seule petite puce tout un circuit électronique. Le programme implémenté peut calculer des opérations, créer des timings, contrôler les périphériques…

Lire la suite : Les microcontrôleurs : familiarisation